• Mail
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +

Trouble borderline


Le trouble borderline ou trouble de la personne limite (TPL) est considéré comme un trouble de la personnalité.

Selon le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux américain (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders ou DSM-IV), il faut au moins cinq des neuf critères présents ci-dessous pour pouvoir être diagnostiqué par un professionnel de santé comme souffrant du trouble borderline :

  • efforts effrénés pour éviter un abandon réel ou imaginé ;
  • mode de relations interpersonnelles instables et intenses caractérisées par l’alternance entre des positions extrêmes d’idéalisation excessive et de dévalorisation ;
  • perturbation de l’identité (instabilité marquée et persistante de l’image ou de la notion de soi) ;
  • impulsivité dans au moins deux domaines potentiellement dommageables pour le sujet (par exemple : dépenses excessives, sexualité, toxicomanie, conduite automobile dangereuse, crises de boulimie ou d’anorexie) ;
  • répétition de comportements, de gestes ou de menaces suicidaires, ou d’automutilations ;
  • instabilité affective due à une réactivité marquée de l’humeur (par exemple : dysphorie épisodique intense, irritabilité ou anxiété durant habituellement quelques heures et rarement plus de quelques jours) ;
  • sentiments chroniques de vide ;
  • colères intenses (rage) et inappropriées ou difficulté à contrôler sa colère (par exemple : fréquentes manifestations de mauvaise humeur, colère constante ou bagarres répétées, colère subite et exagérée) ;
  • survenue transitoire dans des situations de stress d’une idéation persécutoire ou de symptômes dissociatifs sévères.

Dernière modification le 11/05/2012

Haut de page
  • Mail
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +