• Mail
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +
Les métiers soignants

Auxiliaire de puériculture

L'auxiliaire de puériculture (AP) dispense des soins et réalise des activités d'éveil et d'éducation pour préserver et restaurer la continuité de la vie, le bien-être et l'autonomie de l'enfant.   

Vidéos

Missions

L’auxiliaire de puériculture travaille en collaboration avec la puéricultrice et sous sa responsabilité.

Son rôle s'inscrit dans une approche globale de l'enfant et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec la famille dans le cadre du soutien à la parentalité.

Elle participe à l'accueil et à l'intégration sociale d'enfants en situation de handicap, atteints de maladies chroniques, ou en situation de risque d'exclusion.  

Formation

Les auxiliaires de puériculture sont titulaires du diplôme d’Etat d'auxiliaire de puériculture, qui se prépare en une année dans l’un des 130 instituts de formation d'auxiliaires de puériculture (Ifap).

Accès

Les candidats doivent être âgés de 17 ans au moins à la date de leur entrée en formation. Celle-ci est subordonnée à la réussite aux épreuves de sélection :

  • Une épreuve écrite de culture générale ;
  • Une épreuve orale d’admission qui consiste en un entretien de 20 minutes avec un jury de deux personnes

Déroulé de la formation

Elle s’étend sur une période de 10 mois comportant 1435 heures d'enseignement en institut et 24 semaines de stage.

La formation se structure autour de :

  • 8 modules théoriques correspondant chacun à une compétence à acquérir : l'accompagnement de l'enfant, l'état clinique, hygiène hospitalière, organisation du travail, relation – communication, etc.
  • 6 stages à effectuer auprès d'enfants demandant des prises en charge différentes : en maternité, pédiatrie, crèche, etc. 

La délivrance du diplôme est subordonnée à la validation de chacune des huit compétences. L'élève qui ne remplit pas toutes les conditions de validation dispose de 5 années pour valider les compétences manquantes.

Evolution professionnelle

Il existe une passerelle pour obtenir le diplôme d'aide soignant car certains modules sont communs aux deux diplômes. Seuls les modules (deux) et stages correspondant aux compétences spécifiques pour travailler auprès d'adultes sont à suivre dans un institut de formation.  

Il existe la possibilité d'obtenir les diplômes d'aide médico-psychologique et d'auxiliaire de vie sociale.

Une auxiliaire de puériculture diplômée peut, après 3 ans d'expérience professionnelle, se présenter au concours d'entrée pour la formation d'infirmière ou au concours d'entrée pour préparer le diplôme d'éducatrice de jeunes enfants.

Les passerelles

Les personnes titulaires du diplôme d'aide soignant ou du diplôme d'auxiliaire de vie sociale, ou de la mention complémentaire aide à domicile ou du certificat d'aptitude aux fonctions d'aide médico-psychologique, et qui souhaitent obtenir le diplôme d'auxiliaire de puériculture, sont dispensées d'une partie de la formation. Elles doivent suivre l'enseignement des modules et des stages complétant la formation initialement reçue.

Les étudiantes sages-femmes ayant interrompu leurs études après avoir été admises en deuxième année peuvent obtenir le diplôme d’auxiliaire de puériculture après avoir effectué et validé des stages complémentaires auprès d'enfants.

Carrière

L'auxiliaire de puériculture travaille en secteur sanitaire, médico-social ou social, dans un établissement hospitalier ou dans une structure extrahospitalière.

Les rémunérations sont comprises, au 1er janvier 2015, entre 1 500 euros bruts mensuels en début de carrière et 2 130 euros bruts mensuels en fin de carrière (hors prime de service annuelle), selon le type d’employeur hospitalier.

Renseignements complémentaires

Haut de page
  • Mail
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +