• Mail
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +
Vos dossiers santé 05/05/2015

Ethique et bioéthique

Don de gamètes

Le don de spermatozoïdes est proposé dans certains cas d’infertilité masculine, comme l’absence de production de spermatozoïdes. Le don d’ovocytes est indiqué chez les femmes en âge de procréer en cas d’absence d’ovocytes ou devant certaines anomalies de ceux-ci. L’accueil d’embryons peut être proposé aux couples en âge de procréer dont les deux membres sont infertiles.

Donner des spermatozoïdes

Le don de spermatozoïdes peut être effectué par les hommes de moins de 45 ans en bonne santé et ayant déjà des enfants.

Avant le don, le donneur rencontre le médecin du centre d’assistance médicale à la procréation et l’informe de son état de santé et de ses antécédents personnels et familiaux. Sont également réalisés : 

  • la détermination de son groupe sanguin Rhésus ;
  • des tests sérologiques (tels que hépatites, VIH…) ;
  • une étude génétique.

Dans un deuxième temps, après chaque recueil, le sperme est contrôlé afin de vérifier les caractéristiques des spermatozoïdes et l’absence d’infection. Enfin, six mois minimum après le dernier recueil de sperme, des tests sérologiques sont à nouveau réalisés avant l’utilisation des spermatozoïdes pour des couples receveurs.

Le don de spermatozoïdes est encadré par la loi de bioéthique de 2004. Il repose sur les principes suivants :

  • le don est volontaire : le donneur signe un formulaire de consentement sur lequel il peut revenir jusqu’à l’utilisation des spermatozoïdes ; le consentement de son conjoint est également demandé ;
  • le don est gratuit : la loi interdit toute rémunération en contrepartie du don de spermatozoïdes ;
  • le don est anonyme : donneurs et receveurs ne peuvent connaître leurs identités respectives. Par ailleurs, la loi française impose qu’aucun lien n’existe entre le donneur de spermatozoïdes et l’enfant né de son don. Aucune filiation ne pourra être établie entre eux.

Pour plus d’informations sur le don de spermatozoïdes, rendez-vous sur le site spécifique de l'Agence de la biomédecine dondespermatozoides.fr

Donner des ovocytes

Le don d’ovocytes peut être effectué par les femmes de moins de 37 ans en bonne santé et ayant déjà au moins un enfant.

Tous les ovocytes sont destinés à des couples receveurs préalablement choisis, mais que la donneuse ne connaît pas. Après le prélèvement, ils sont confiés au laboratoire pour une fécondation in vitro.

Le don d’ovocytes est encadré par la loi de bioéthique de 2004. Il repose sur les principes suivants :

  • le don est volontaire : la donneuse et son conjoint doivent signer le formulaire de consentement ;
  • le don est gratuit : la rémunération ou contrepartie est interdite par la loi ;
  • le don est anonyme : tout comme pour l'homme, donneurs et receveurs snt anonymes, il ne doit y avoir aucun lien entre les deux personnes et aucune filiation ne pourra être établie.

Pour en savoir plus sur le don d'ovocytes, consultez le site spécifique de l'Agence de la biomédecine dondovocytes.fr.

Haut de page
  • Mail
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +