• Mail
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +
Les métiers soignants

Infirmier de bloc opératoire

L’infirmier de bloc opératoire (IBODE) est le collaborateur du chirurgien. Il participe aux interventions chirurgicales et est chargé de l’entretien et de la stérilisation du matériel opératoire.

Vidéos

Missions

L’IBODE peut exercer ses fonctions dans les blocs opératoires ou dans les unités de soins.

En salle d’opération,

  • il prépare le malade, le matériel pour l’intervention et assure l’entretien du matériel ;
  • il participe à l’intervention et aide le chirurgien durant l’acte opératoire ;
  • il organise et coordonne les soins infirmiers ;
  • il participe à l’élaboration, à l’application et au contrôle des procédures de désinfection et de stérilisation des dispositifs médicaux réutilisables au bloc opératoire et en secteurs associés.

En outre, l’IBODE participe à différentes actions notamment en matière de prévention, d’éducation de la santé et de formation ou d’encadrement et de recherche.

De part ses connaissances en technologie, hygiène, techniques opératoires et connaissance des textes législatifs et réglementaires spécifiques, l’IBODE analyse, évalue toutes les situations afin de garantir la qualité des soins et la sécurité des patients.

Formation

Les infirmiers de bloc opératoire sont titulaires d’un diplôme d’Etat d’infirmier de bloc opératoire, qui se prépare en 18 mois dans des écoles agrées par le Préfet de région.

Accès à la formation

La formation est ouverte aux candidats :

  • titulaires d’un diplôme, certificat ou titre permettant d’exercer la profession d’infirmier en France ;
  • titulaires d’un diplôme, certificat ou titre permettant d’exercer la profession de sage-femme en France ;
  • justifiant d’une expérience professionnelle de deux ans minimum, soit dans la profession d’infirmier, soit de la profession de sage-femme.

Les épreuves de sélection comprennent :

  • une épreuve écrite d’admissibilité, permettant d’évaluer les connaissances en anatomie-physiologie, hygiène, chirurgie et législation. ;
  • une épreuve d’admission, orale, qui consiste en un exposé de sur un sujet d’ordre professionnel faisant appel à des connaissances cliniques, suivi d’un entretien.

Déroulé de la formation

La formation a pour objectif de permettre à l’élève d’assumer une prise en charge globale de la personne soignée, dans le respect des aspects éthiques et juridiques, au sein d’une équipe pluri-professionnelle :

  • la formation théorique comporte quatre modules d’un total de 29 semaines : hygiène hospitalière et prévention des infections nosocomiales, l’infirmier de bloc opératoire et l’environnement technologique, la prise en charge de l’opéré au cours des différents actes chirurgicaux, la maîtrise de la fonction d’infirmier de bloc opératoire ;
    • la formation clinique comprend 39 semaines de stage ;
    • les mises en situation professionnelle, au cours des stages.

La délivrance du diplôme d'Etat

Sont autorisés à se présenter aux épreuves les élèves ayant validé la totalité des enseignements théoriques, des mises en situation professionnelle.

L’examen du diplôme d’Etat comporte deux épreuves :

  • une épreuve écrite qui consiste en la réalisation d’un travail d’intérêt professionnel ;
  • une épreuve de mise en situation professionnelle, réalisée dans le bloc opératoire. 

Carrière

L’immense majorité des infirmiers de bloc opératoire sont salariés dans des hôpitaux.

Les rémunérations sont comprises, au 1er janvier 2015, entre 1 800 € brut mensuels en début de carrière et 2 900 € brut mensuels (hors prime de service annuelle), selon le type d’employeur hospitalier. 

Renseignements complémentaires

  • Union Nationale des Associations d’Infirmièr(e)s de Bloc Opératoire Diplômé(e)s d’Etat (UNAIBODE) :  www.unaibode.fr

Pour en savoir plus : le portail des métiers du ministère de la santé

Haut de page
  • Mail
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +