• Twitter
  • Facebook
  • Google +
Les métiers soignants

Technicien de laboratoire médical

Le technicien de laboratoire médical est un soignant paramédical qui contribue à l’analyse des examens de biologie dans les laboratoires hospitaliers. 

Missions

Le technicien de laboratoire médical effectue des analyses biologiques qui concourent au diagnostic, au traitement ou à la prévention des maladies humaines ou qui font apparaître toute autre modification de l’état physiologique. Il agit sur prescription et sous la responsabilité du directeur de laboratoire (médecin biologiste ou pharmacien biologiste).

Au cœur des nouvelles technologies, il peut aussi participer aux programmes de recherche et former les stagiaires (techniciens et internes en pharmacie). Dans certains secteurs, il entretient et vérifie le bon fonctionnement des appareils.  

Formation

Le diplôme d’Etat de technicien de laboratoire médical (DETLM) se prépare en trois ans dans des instituts de formation agrées.

 

Accès

La formation est ouverte aux candidats âgés d’au moins 17 ans et ayant :

  • justifié de l’obtention du baccalauréat français ou d’une expérience professionnelle de cinq années ayant donné lieu à cotisation à la sécurité sociale ;
  • satisfait aux épreuves d’admission

Déroulé de la formation

La formation comporte 1275 heures d’enseignement théorique, 110 de travaux dirigés et 8 mois de stages. Chaque enseignement théorique fait l’objet d’un contrôle continu.

Délivrance du diplôme d État

Le diplôme d’Etat (DETLM) comporte :

  •  une épreuve écrite de synthèse d’une durée de 4 heures ;
  • deux épreuves pratiques d’une durée de trois heures chacune.

Passerelles

Après cinq années d’exercice, il est possible de préparer en un an le diplôme de cadre de santé.

Carrière

Les rémunérations sont comprises, au 1er janvier 2015, entre 1 450 € brut mensuels en début de carrière et 2 500 € brut mensuels (hors prime de service annuelle), selon le type d’employeur hospitalier. 

             

 Pour en savoir plus : le portail des métiers du ministère de la santé

Haut de page
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +