• Twitter
  • Facebook
  • Google +
Actualités 16/12/2015

***** (1 notes)

Un concours de trombinoscopes pour favoriser l'accueil des jeunes patients et de leur famille

Concours Trombinoscopes par l'association Sparadrap
A l’hôpital, les familles se sentent mieux accueillies lorsque les professionnels se présentent. Cela favorise l’alliance thérapeutique. Pour donner des repères aux (jeunes) patients et à leurs familles, il existe un moyen simple : le trombinoscope. C’est pourquoi l’association SPARADRAP a lancé en 2015 son concours auprès des professionnels sur ce moyen d’information et d’accueil. Les résultats ont été dévoilés ce 10 décembre lors de la 21° journée « La douleur de l’enfant : quelles réponses ? ».

Sur les 175 dossiers recevables – étudiés par des représentants d’usagers, d’institutions ou de fédérations hospitalières (FHF, Fehap, etc.) –, plus de 80% émanaient d’établissements publics.

Onze lauréats variés

  • 1er prix  - Centre Marc Sautelet, établissement de soins de suite et de réadaptation pédiatrique à Villeneuve d'Ascq, hospitalisation de jour  

La présentation simple et graphique des professionnels via l’univers des bandes dessinées ou des jeux numériques (Schtroumpf, Superman, Super Mario, etc.) se prolonge par une aide signalétique. Les différents professionnels sont représentés. Ce « fil d’Ariane » de couleur traverse les couloirs pour guider les familles au sein de l’établissement. Un « QR code » renvoie à la définition de chaque fonction sur l’espace enfant du site de SPARADRAP.

  • 2ème prix ex aequo  - Institut d'Education Motrice HANDAS de Chartres de Bretagne

Avec l’aide des enfants et des adolescents du centre, les professionnels ont fabriqué six roues mobiles colorées correspondant aux différentes unités de vie de l’Institut. Chaque « carte d’identité » présente le professionnel de façon complète et variée (langage écrit et enregistrement vocal grâce un stylo lecteur enregistreur pointé sur une pastille spéciale). 

  • 2ème prix ex aequo - CH du Mans, service de chirurgie pédiatrique

Le trombinoscope représente le circuit des 24 heures du Mans, en référence à une spécificité locale forte. Sur le circuit, trois chenilles colorées représentant les chirurgiens, les infirmières et les auxiliaires de puériculture. 

  • 3ème prix ex aequo - CHU de Limoges, service de pédiatrie médicale 

Il s’agit d’un trombinoscope numérique disponible sur une borne interactive à l’entrée du service qui propose des informations sur les fonctions différenciées selon les enfants et les parents. 

  • 3ème prix ex aequo - CHR de Metz Thionville, Hôpital de Mercy, service des urgences pédiatriques

Sur le thème de la fête foraine, le trombinoscope représente avec humour un « chamboule-tout ». Il est bien accessible aux enfants et facile à nettoyer pour des questions d’hygiène.

Les six prix de soutien reviennent à des établissements publics : 

  • CHRU de Montpellier 
  • Hôpitaux de Saint-Maurice, pôle pédiatrie
  • CH de Laval 
  • CH de Cholet 
  • Assistance Publique - Hôpitaux de paris
  • CHI Eure Seine 

Ce concours a permis au jury de tirer plusieurs enseignements forts :

  • Le trombinoscope parfait n’existe pas… 
  • Les trombinoscopes varient nécessairement en fonction de la structure, de la taille des équipes, des ressources en interne, etc. 
Haut de page
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +