• Twitter
  • Facebook
  • Google +
Actualités 17/03/2014

Baccalauréat : les candidats hospitalisés pourront passer les oraux à distance

Bac à l'hôpital
[Hopital.fr] - Pour les candidats hospitalisés ou handicapés, les épreuves orales du baccalauréat pourront dès cette année se passer à distance, au moyen d'outils de communication audiovisuelle.

Paru le 10 mars 2014, ce décret fixe les conditions et modalités de recours à des moyens de communication audiovisuelle, tels que la visioconférence et la webconférence (à l’aide d’une webcam), pour la tenue à distance d’épreuves orales.

Une mesure qui concerne une minorité d’adolescents

Il s’applique aux personnes dans l’incapacité de se déplacer physiquement – en priorité –, et vivant dans une académie où le faible nombre d’examinateurs ne permet pas d’envisager que ces derniers puissent se rendre auprès du candidat.

Ce dispositif concerne les épreuves ou parties d'épreuve terminales, orales et obligatoires des baccalauréats généraux, techniques et professionnels.

La sécurité avant tout

Un surveillant sera présent auprès du candidat durant toute la durée de l'épreuve et sera chargé de vérifier son identité, lui remettre les éventuels supports ou sujets de l'épreuve et "veiller à toute absence de fraude". Seront aussi autorisées à être présentes durant l'épreuve, si nécessaire :

  • les personnes chargées d'apporter une aide aux candidats en situation de handicap ;
  • les personnes chargées d'apporter une assistance médicale si l'épreuve se déroule sur le lieu d'hospitalisation du candidat.

En cas de problème technique

Si un dysfonctionnement technique perturbait le déroulement de l'épreuve, les examinateurs pourront "prolonger l'épreuve de la durée de cette défaillance sous réserve qu'elle n'ait pas excédé le quart de la durée de l'épreuve", ou "l'interrompre et la reporter". Le candidat devra alors repasser l'épreuve ultérieurement.

 

Pour en savoir plus, consultez notre dossier sur l'école à l'hôpital.

 

Lire aussi :

Docteur Souris redonne le sourire aux enfants hospitalisés

Alcool, tabac, drogues : les comportements à risque des lycéens

L’opération de l’appendicite, beaucoup moins fréquente qu’il y a 30 ans

 

Photo d’illustration issue d’une vidéo du site Allodocteurs.fr.  

Haut de page
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +