• Mail
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +
Actualités 19/07/2012

Vacances à l’étranger : conseils à l’attention des globe-trotters


[hopital.fr] En ce début d’été, les voyages à l’étranger battent leur plein. Pour éviter que ces voyages ne riment avec problèmes médicaux, le Haut Conseil de santé publique (Hcsp) a publié ses «Recommandations sanitaires pour les voyageurs 2012» dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).Principaux enseignements.

La pathologie la plus fréquente est sans nul doute la diarrhée du voyageur. Le Hcsp rappelle que la prévention « repose avant tout sur les mesures d’hygiène ». Il s’agit d’éviter l’ingestion de ce qui est cru ou cuit mais consommé froid, mais aussi de l’eau locale en bouteille non capsulée et des glaçons.

De l'importance de la vaccination 

Un grand nombre de maladies liées aux voyages peuvent être prévenues par une vaccination. Il est donc important de mettre à jour ses vaccins (diphtérie, tétanos, poliomyélite et coqueluche notamment) en fonction du calendrier vaccinal pour les enfants et pour les adultes.

En fonction de la destination, des vaccins complémentaires contre l’encéphalite japonaise, l’encéphalite à tiques, la fièvre jaune, l’hépatite A, les infections invasives à méningocoques, la tuberculose sont à prévoir. D’autres vaccins doivent également être envisagés en fonction des conditions de séjour (durée, saison) et des situations individuelles.

Quid du paludisme? 

Grand sujet d’inquiétude des voyageurs, le paludisme. Le nombre de cas de paludisme d’importation est estimé en 2011 à 3 560 pour la France métropolitaine, ce qui représente une baisse de 25 % par rapport à 2010. Les patients recensés venaient majoritairement des pays d’Afrique subsaharienne.

Malgré les progrès, il faut rester prudent car, comme le rappellent les « Recommandations », « aucun moyen préventif n’assure à lui seul une protection totale ». Il faut donc à la fois se munir d’une protection contre les piqûres de moustiques et s’administrer un antipaludique prescrit sur ordonnance.

Pour en savoir plus, consultez les recommandations sanitaires pour les voyageurs 2012 et notre dossier consacré aux voyageurs

Haut de page
  • Mail
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +