Aller au contenu
Trouver un établissement


L'hôpital au sein de l'organisation générale de la santé

 En matière de qualité du système de santé, la France figure dans les tous premiers rangs mondiaux. Ceci se traduit notamment par un faible taux de mortalité infantile (3,8‰ en 2008) et par une espérance de vie élevée (84,3 ans pour les femmes et 77,5 ans pour les hommes).
 L'hôpital joue un rôle essentiel au sein du système de santé et contribue largement à ces bons résultats. Par les emplois qu'il génère, il est aussi un acteur économique important. Quelques chiffres témoignent de sa place :
 

  •  un total de 3159 établissements, proposant 449 643 lits pour 64,3 millions d'habitants, répartis en :
     1006 établissements publics de santé (293 062 lits),
     957 établissements privés à but non lucratif (293 062lits),
     1196 établissements privés à but lucratif (93 936 lits),
     
  • 876.858 personnes travaillent dans les hôpitaux,
  • plus de 13 millions d'entrées chaque année dans les hôpitaux.

 Tous les chiffres de l'hospitalisation en France en 2006 sur le site du ministère de la Santé (fichier pdf de 3,9 Mo).
 
 

Les institutions du système de santé français

L'organisation et la coordination des activités de santé en France sont assez complexes car il existe une multiplicité d'autorités administratives ayant compétence dans ce domaine (ministère, structures centrales, collectivités territoriales, organismes d'assurance maladie).

Les établissements publics de santé

Le système hospitalier français se caractérise par la coexistence d'établissements de soins à caractère public et à caractère privé. Le secteur public représente 65% des lits et le secteur privé 35%. Le secteur public hospitalier sanitaire et social regroupe les établissements publics relevant des domaines sanitaire, social et médico-social (hôpitaux, centres hospitaliers spécialisés, maisons de retraite, maisons d'accueil spécialisé…). Sont regroupés sous l'appellation "hôpital public" les centres hospitaliers régionaux, les centres hospitaliers et les hôpitaux locaux, incluant ou non...

Les établissements de santé privés

On distingue généralement parmi les établissements de soins privés ceux qui poursuivent un but lucratif - que l'on appelle généralement cliniques - et ceux dépourvus de but lucratif, qui participent le plus souvent au service public hospitalier.Le contrôle y est exercé, comme pour les établissements publics, par l'Inspection de la santé composée de médecins inspecteurs de la santé rattachés aux directions départementales ou régionales des affaires sanitaires et sociales.