• Twitter
  • Facebook
  • Google +
Handicap 07/04/2015

Où s'informer ?

La maison départementale des personnes handicapées (MDPH) est le guichet d’information unique pour les personnes résidant dans un département donné. D’autres structures et organismes sont toutefois également susceptibles de fournir des informations aux personnes handicapées sur des sujets précis.

Les autres lieux d'information

La mairie

Les services sociaux des mairies peuvent renseigner les demandeurs sur les prestations dont ils peuvent bénéficier et sur l'accessibilité des lieux publics de la commune. Ils peuvent aussi apporter toutes informations utiles sur les dispositifs mis en place pour faciliter le déplacement des personnes à mobilité réduite.

Le centre communal d'action sociale (CCAS)

Si la commune possède un CCAS, celui-ci sera de bon conseil pour remplir les demandes d'allocations ou d'aide sociale. Les CCAS conduisent également des actions spécifiques en direction des personnes handicapées. Ils assurent, par exemple, la gestion de services favorisant le maintien à domicile, comme le portage des repas. Certaines communes, trop petites pour disposer d'un CCAS, se sont regroupées en centres intercommunaux d'action sociale (CIAS).

L'inspection d'académie

Représentant l'Éducation nationale dans chaque département, l'inspection d'académie a notamment la responsabilité de l'intégration scolaire des enfants handicapés.

La direction départementale et la direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle (DDTEFP et DRTEFP)

Elles participent à la mise en œuvre des politiques de formation et d'insertion professionnelle des travailleurs handicapés.

Les associations

Les associations spécialisées, organisées le plus souvent par type de handicap, jouent un rôle essentiel. Elles assurent en effet de nombreux services et prestations :

  • accueil et écoute (organisation de permanences ou de groupes de parole permettant à des personnes handicapées ou à des parents confrontés aux mêmes problèmes de se rapprocher et de partager leurs expériences) ;
  • information et conseil sur les sujets les plus divers : équipements, droits, protection juridique, maintien à domicile, insertion sociale, scolaire ou professionnelle...
  • représentation auprès des institutions : défense des intérêts des personnes handicapées auprès des pouvoirs publics locaux et nationaux ;
  • assistance et services : aide à domicile, portage de repas, organisation d'activités, organisation de loisirs adaptés...
  • création et gestion d'établissements : la très grande majorité des établissements spécialisés pour l'accueil et l'hébergement d'enfants ou d'adultes handicapés sont mis en œuvre par des associations, avec le soutien financier de l'État, des collectivités territoriales et de l'Assurance maladie.

La presse spécialisée

De nombreuses associations - nationales ou locales - publient des magazines, bulletins ou lettres d'information à l'intention de leurs adhérents. Ces publications (gratuites ou payantes) sont généralement diffusées sur abonnement. Le plus souvent, elles proposent des conseils et des informations pratiques pour faciliter la vie quotidienne des personnes handicapées. Certaines de ces revues sont mises à la disposition du public au sein de la maison départementale des personnes handicapées.

La maison départementale des personnes handicapées

Placée sous l’autorité du conseil général, la MDPH est groupement d’intérêt public associant l’État, le département, les caisses locales de Sécurité sociale et les associations représentatives des personnes handicapées. Elle a pour missions l’accueil, l’information, l’évaluation des besoins de compensation, l’élaboration du plan de compensation, l’attribution des prestations, l’orientation scolaire, médicosociale ou professionnelle, le suivi des décisions, la médiation et la conciliation.

Pour assurer ses missions, la MDPH dispose d'une ou plusieurs équipes pluridisciplinaires chargées d'évaluer les besoins des personnes handicapées, et qui regroupent médecin, psychologue, ergothérapeute, spécialistes du travail social, de l’insertion professionnelle, etc. Elle comporte également une équipe de veille pour les soins infirmiers, qui peut intervenir en urgence.

Par ailleurs, la MDPH abrite en son sein la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Celle-ci remplace, depuis le 1er janvier 2006, la commission départementale de l'éducation spéciale (CDES) - compétente pour les enfants handicapés - et la commission technique d'orientation et de reclassement professionnel (COTOREP), compétente pour les adultes handicapés. La MDPH reçoit et instruit toutes les demandes de droits ou prestations relevant de la compétence de la CDAPH, comme la prestation de compensation du handicap (PCH) ou l'allocation aux adultes handicapés (AAH).

Enfin, les associations de personnes handicapées assurent des permanences à la MDPH.

Au niveau national, les MDPH sont coordonnées par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie.
Pour plus d’informations, consulter le dossier sur les MDPH du ministère du Travail et de la Solidarité.

Les coordonnées des MDPH sont disponibles sur le site internet de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie.

Haut de page
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +