Actualités

Plus récents

14 janvier 2020

A l’hôpital Avicenne (AP-HP), la prise en charge des « urgences mains » se fait désormais sous WALANT (Wide Awake Local Anesthesia No Tourniquet)*. Cette nouvelle technique d’anesthésie couple l'anesthésique local à la prise d'un médicament pour limiter le saignement et éviter la pose d’un garrot. Depuis le début de l'année, plus de 600 patients ont bénéficié de cette innovation. A terme ce progrès pourra profiter aux 1,4 million de personnes qui chaque année se blessent à la main, lors d’activités courantes.

20 décembre 2019

Une nouvelle technique, plus précise et plus sûre et sans douleur a été réalisée le 16 décembre 2019 au CHU Amiens-Picardie pour une patiente souffrant d’une infection au niveau des vertèbres lombaires compliquée d’un abcès (spondylodiscite infectieuse). C’est la première fois au monde qu’un service de rhumatologie réalise une biopsie disco-vertébrale sous assistance robotisée.

17 décembre 2019

Une étude menée par des médecins urgentistes de l'AP-HP et des universitaires interroge la notion de "passage inapproprié" aux urgences dans la mesure où elle ne tient pas compte de l’urgence ressentie par le patient ni de l’éventuelle absence d’alternative. En effet, selon les données de la littérature internationale, les passages inappropriés aux urgences représenteraient entre 20% et 40% de l’ensemble des consultations, étant communément admis qu'ils contribuent à l’engorgement des urgences et seraient à l’origine d’un coût non négligeable. Or les résultats de l'étude font état de seulement 6% de passages considérés comme inappropriés par les urgentistes. Ces conclusions en contrepoint des idées reçues, viennent enrichir le débat sur la place des urgences dans le parcours de soins des patients.

Plus consultés

6 novembre 2019

Les acteurs institutionnels et partenaires du projet GIPTIS (Genetics Institute for Patients, Therapies, Innovation & Science) se sont rassemblés en préfecture des Bouches-du-Rhône sous l’impulsion de M. le Préfet Pierre DARTOUT, M. Philippe DE MESTER, Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé (ARS) et de M. Marc SAVASTA, Délégué Régional à la Recherche et à la Technologie en région Sud (DRRT) dans le cadre d’un comité de pilotage1 présidé par M. le Préfet, pour définir les modalités de création et de déploiement de GIPTIS et aboutir à la signature d’un protocole d’accord. Demo3

5 novembre 2019

Le chantier est d’ampleur, il s’agit de préparer la nouvelle génération d’hôpitaux centrés sur le patient. Mais cette grande ambition se heurte à l’absence de temps de réflexion commun aux concepteurs, utilisateurs et prestataires. Un manque désormais comblé par les premières journées de l’Architecture en Santé qui viennent d’ouvrir un intermède convivial dans l’agenda des professionnels. Organisées pour la première fois à Menton du 28 au 30 octobre 2019, elles ont réuni 500 participants, une trentaine d’exposants et accueilli 35 conférenciers de tous horizons, brésiliens, danois, français, italiens, marocains. A l’origine de cette initiative, Gérard Huet, président de l’Union des Architectes Francophones en Santé a répondu aux questions de Réseau CHU.

4 décembre 2019

ne équipe conduite par le Pr Pierre Amarenco du service de Neurologie et du centre d’accueil et de traitement de l’attaque cérébrale de l’hôpital Bichat – Claude-Bernard AP-HP, de l’Inserm et d’Université de Paris a étudié le risque de récidive chez des patients qui ont eu un AVC dû à l’athérosclérose. Les chercheurs montrent que l’on peut éviter une récidive sur cinq.

Plus partagés

6 novembre 2019

Les acteurs institutionnels et partenaires du projet GIPTIS (Genetics Institute for Patients, Therapies, Innovation & Science) se sont rassemblés en préfecture des Bouches-du-Rhône sous l’impulsion de M. le Préfet Pierre DARTOUT, M. Philippe DE MESTER, Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé (ARS) et de M. Marc SAVASTA, Délégué Régional à la Recherche et à la Technologie en région Sud (DRRT) dans le cadre d’un comité de pilotage1 présidé par M. le Préfet, pour définir les modalités de création et de déploiement de GIPTIS et aboutir à la signature d’un protocole d’accord. Demo3

18 novembre 2019

Le 2 octobre 2019, un patient du CHU Amiens-Picardie souffrant de surdité profonde a bénéficié d’une nouvelle technique chirurgicale pour mettre en place un implant cochléaire qui lui permet de restaurer son audition. L’implantation a été réalisée de façon complète avec une assistance robotisée, plus précise, moins invasive et avec une ouverture minime de la peau.

***** (1 note)

1 réactions

29 octobre 2019

L’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse-Rangueil Larrey (CHU de Toulouse) et l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse-Oncopole (Institut Claudius Regaud et CHU de Toulouse) viennent de recevoir, après audit, la certification européenne de l’European Neuroendocrine Tumor Society (ENETS) de « Centre d’excellence européen sur les tumeurs neuroendocrines ». La structure ainsi labellisée porte désormais le nom de Centre d’Excellence Universitaire des Tumeurs Neuroendocrines de Toulouse.

Plus commentés

18 novembre 2019

Le 2 octobre 2019, un patient du CHU Amiens-Picardie souffrant de surdité profonde a bénéficié d’une nouvelle technique chirurgicale pour mettre en place un implant cochléaire qui lui permet de restaurer son audition. L’implantation a été réalisée de façon complète avec une assistance robotisée, plus précise, moins invasive et avec une ouverture minime de la peau.

***** (1 note)

1 réactions

Dossiers Santé

Métiers

La sage-femme exerce une profession médicale. Son champ de compétence concerne la maternité : la grossesse, l’accouchement et les suites de couches physiologiques.