• Twitter
  • Facebook
  • Google +
Actualités 21/03/2014

Municipales : les bureaux de vote seront-ils accessibles ?

[Hopital.fr] - Les 23 et 30 mars, les élections municipales vont redessiner le paysage politique des communes. Mais pour les citoyens se pose aussi la question de l'accès aux bureaux de vote. Un appel à témoignages et un guide sont consacrés au sujet.

La question de l'accessibilité trouve une nouvelle résonance au cours de ce week-end électoral. Dominique Baudis, le Défenseur des droits, lance un appel aux personnes en situation de handicap et aux personnes âgées qui seraient confrontées à des problèmes d'accessibilité pour exercer leur droit de vote. Il les encourage à le saisir ou à témoigner sur son site Internet
"Qu'il s'agisse de la configuration des locaux ou du manque de signalétique adaptée, par exemple, les éléments recueillis permettront au Défenseur des droits de formuler des propositions ou recommandations à l'attention des acteurs de la vie publique", explique-t-il dans un communiqué. Des recommandations en vue non seulement du second tour, mais aussi dans la perspective des prochaines élections européennes. 

Un guide pour faciliter le vote des personnes handicapées

De son côté, la fédération des APAJH - Associations pour adultes et jeunes handicapées - propose un guide téléchargeable intitulé « Un vote accessible et autonome pour chacun ». Le document s'adresse à la fois aux usagers et aux présidents des bureaux de vote, conseils municipaux et commissions accessibilité des collectivités locales.

Il rappelle les différentes étapes du vote, des éléments de droits pour les personnes sous tutelle et curatelle notamment, et avance des préconisations pour des parcours 100% accessibles. Sensibiliser les membres du bureau de vote à l’accueil des personnes en situation de handicap, faciliter le recours de l'électeur aidant ou encore mettre en place des machines à voter sont quelques-unes des pistes avancées. 

 

Consultez notre dossier sur l’accessibilité

 

Lire aussi :

Mise en accessibilité : un délai supplémentaire de 9 ans au maximum

Le handicap, priorité gouvernementale ?

Haut de page
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +