• Twitter
  • Facebook
  • Google +
Actualités 25/03/2014

Des conseils avisés pour ne pas atterrir aux urgences !

Urgences
[Hopital.fr] – Informer sur des accidents évitables de la vie courante, pour ne pas avoir à soigner leurs conséquences dans les services d’urgences : c’est la démarche originale du Dr Gérald Kierzek, urgentiste à l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, dans son livre paru le 6 mars.

Chaque année en France, les accidents de la vie courante sont responsables de 4,5 millions de blessés, 50 000 hospitalisations et près de 20 000 décès. Ils sont 5 fois plus meurtriers que les accidents de la route et 20 fois plus que les accidents du travail. Or, beaucoup de ces accidents « stupides » sont évitables.

Dans son livre sur le sujet (« 101 conseils pour ne pas atterrir aux urgences »), paru aux Editions Robert Laffont, le Dr Gérald Kierzek s’est fondé sur son expérience d'urgentiste à l'Hôtel-Dieu (à Paris) pour rassembler une somme de recommandations, de gestes simples et efficaces, de réflexes à acquérir pour se préserver de nombre de ces accidents.

Pas de bricolage avec une alliance…

« Ce sont des ratés de la prévention qui nous arrivent en bout de chaîne, donc aux urgences », estime le Dr Kierzek. Parmi les conseils prodigués :

  • Pas de bricolage avec une alliance : « L’anneau, quand il s’accroche à un grillage, un clou, une poignée de porte ou tout autre relief, peut entraîner la perte de votre doigt » ;

  • Prudence à l’ouverture d’une bouteille de champagne : « Celui qui ouvre la bouteille de champagne n’a aucune idée de l’arme qu’il tient dans les mains ». Les contusions du globe oculaire survenues à cause d’un bouchon reçu dans l’œil sont très fréquentes en fin d’année, or l’écrasement du globe oculaire peut laisser des lésions irréversibles allant jusqu’à la cécité ;

  • Pas de minijupe à moto : même en l’absence d’accident, cette posture peut entraîner des brûlures profondes et graves car les jambes sont proches du pot d’échappement ;

  • Vider sa vessie avant de prendre la route : il s’agit d’« éviter qu’un choc sur le bas-ventre fasse éclater cet organe s’il est gorgé d’urine […] car, en cas de rupture, l’urine peut se diffuser à l’intérieur de l’abdomen » ;

  • Mettre les couteaux dans le lave-vaisselle tête vers le bas ;

  • Eviter d’écrire un texto ou un tweet tout en descendant un escalier…

 

Consultez notre dossier sur les gestes de premier secours

Lire aussi

Des accidents de la vie courante en hausse

Accidents de la vie courante : un guide pour les parents

Un portail internet pour prévenir les accidents de la vie courante

Haut de page
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +