• Twitter
  • Facebook
  • Google +
Actualités 01/04/2014

Pierre-Paul Riquet, l’hôpital universitaire du XXIème siècle en avant-première

[Réseau-CHU.org] - Célébrer la naissance d’un nouvel hôpital en conviant la population à une journée « portes ouvertes » : l’invitation est lancée pour samedi 5 avril 2014 par le CHU de Toulouse.

Après 8 ans de gestation et un investissement de 368 millions d’euros, le CHU lèvera le voile sur l’un des plus beaux fleurons de l’hospitalisation publique du XXIème siècle, édifié au cœur du site de Purpan, l’hôpital Pierre-Paul Riquet, du nom de l’entrepreneur - humaniste de génie qui eut l’audace d’engager la construction du canal du midi.

Intégré à la ville, facilement accessible par la ligne 1 du Tram, 3 lignes de bus et par le périphérique, cet établissement aux couleurs chaleureuses terres cuites et ocre, de 8 niveaux, d’une superficie de  85 000 m2 et de 600 lits et places abritera des spécialités médicales et chirurgicales du CHU. Au service des patients plus de 2 000 professionnels exercent leurs missions au sein d’une nouvelle organisation médicale.

Trois pôles cliniques

Les services de soins et d’équipements techniques jusqu’alors dispersés sur les différents sites de Purpan et Rangueil ont été regroupés en trois pôles cliniques, l'institut locomoteur qui réunit la chirurgie orthopédique et traumatologique, ainsi que la rhumatologie, le pôle neurosciences et le pôle Céphalique avec l’oto-rhino-laryngologie (ORL), l’ophtalmologie et la chirurgie maxillo-faciale. Une unité pédiatrique médico-chirurgicale permettra d’organiser la prise en charge spécifique des enfants en matière de neurologie, de neurochirurgie, de chirurgie maxillo-faciale, d’ophtalmologie et d’oto-rhino-laryngologie.

Plateau technique à la pointe

Cœur névralgique du bâtiment : un plateau technique de dernière génération comptant 25 salles d’opération dont 3 dédiées aux activités non programmées, un plateau mutualisé d’anesthésie-réanimation comprenant 57 lits de soins critiques pour l’ensemble des 3 pôles,  20 places dans l’unité de chirurgie ambulatoire et 52 places de surveillance post-interventionnelle (SSPI ou salles de réveil) et d’un secteur de radiologie avec imagerie conventionnelle, imagerie d’urgences, 1 système EOS corps entier, imagerie interventionnelle, échographie, 3 IRM dont 2 IRM 3Tesla, 1 scanner corps entier haute définition, 1 gamma caméra hybride (scintigraphie 3D couplée au scanner à rayons X)…

« Nous allons disposer d’outils de travail de la plus haute performance qui nous permettront d’offrir aux toulousains et aux habitants de Midi-Pyrénées une qualité de soin améliorée et des conditions d’accueil et de confort exceptionnelles »,  se félicitent Jacques Léglise, directeur général du CHU et Bernard Pradère, président de la Commission Médicale d’Établissement.

Confort pour les patients et le personnel

Plus de 80% des chambres sont individuelles, contre 50% aujourd’hui. Fonctionnelles et confortables, elles bénéficient d’un éclairage naturel et d’une salle de bain complète. Un effort particulier a été porté sur  l’accueil et la convivialité avec des espaces pour recevoir familles et proches, des cafétérias…
Un plus pour les patients : 1000 places de parking vont être créées en 3 ans et des navettes CHU gratuites organisées en 4 lignes vont circuler sur l’ensemble du site.

 

Lire la suite sur le site de Réseau-CHU.

réseau CHU
Haut de page
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +