• Twitter
  • Facebook
  • Google +
Actualités 25/04/2014

Marisol Touraine veut développer plus rapidement la chirurgie ambulatoire

[Hopital.fr] – La ministre des Affaires sociales et de la Santé vient de détailler les mesures de son plan d’économies sur les dépenses de santé. Parmi elles figure le développement de la chirurgie ambulatoire, modalité de chirurgie permettant de raccourcir à une seule journée les hospitalisations pour une intervention chirurgicale.

Le secteur de la santé va être mis à contribution à hauteur de 10 milliards d'euros dans le cadre du Pacte de responsabilité et de solidarité, confirme la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, dans une interview au quotidien Les Échos mise en ligne le 24 avril.

Parmi les mesures permettant de faire des économies : "Les séjours hospitaliers doivent être moins fréquents et moins longs. C’est pourquoi je veux doubler le rythme de croissance de la chirurgie ambulatoire", indique Marisol Touraine, qui fixe l'objectif dès 2016 d'une opération sur deux réalisée en ambulatoire. "Des objectifs seront fixés par région et par pathologie. Pour l’opération de la cataracte, on peut tendre vers les 100 %", estime-t-elle.

Invitée d'Europe 1 le même jour, Marisol Touraine a confirmé sa volonté : "L’ambulatoire n’est pas une baguette magique, mais il faut la développer. Cela permet de faire des économies, a-t-elle reconnu. Beaucoup de gens n’ont aussi pas envie de rester trop longtemps à l’hôpital. Lorsque vous avez été opéré et que vous rentrez chez vous, c’est plus agréable et plus confortable".

4 opérations sur 10

Aujourd’hui en France, 4 interventions chirurgicales sur 10 sont désormais réalisées en ambulatoire, et ce taux peut dépasser 8 interventions sur 10 pour certains gestes (l’opération de la cataracte par exemple). Si la France est encore en retard par rapport à ses voisins, notamment d’Europe du nord, de plus en plus d’établissements s’organisent pour développer ce mode de chirurgie. Avec des avantages certains pour les patients.

Les interventions les plus courantes sont l’ablation de la cataracte, les extractions dentaires (dents de sagesse), la cure de varices, les arthroscopies, la cure des hernies.

Des interventions de plus en plus complexes sont aussi réalisées en ambulatoire : l’ablation de la vésicule biliaire, certaines interventions gynécologiques, le traitement de ligament du genou, de pathologie de la main, de l’épaule…

Consultez notre dossier sur la Chirurgie ambulatoire.

 

Lire aussi :

« La chirurgie ambulatoire implique une organisation irréprochable »

Chirurgie : le « fast-track » technique de récupération rapide pour un séjour encore plus court

Un programme d'action pour développer la chirurgie ambulatoire

Haut de page
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +