• Twitter
  • Facebook
  • Google +
Actualités 09/06/2015

Le don de sang à la fête le 14 juin

Don de sang à l'hôpital
Dimanche aura lieu la 12e édition de la Journée mondiale des donneurs de sang. Toute cette semaine, l'Etablissement français du sang (EFS) est mobilisé. En témoigne l'ouverture de 300 lieux de collecte « événementielle » en plus des 146 sites de prélèvement habituels. Et la volonté de l'EFS de renouveler l'image du don.

Grâce à la générosité des donneurs, 10 000 dons sont réalisés chaque jour. Et, en 2014, l’EFS a pu compter sur  1,6 million de donneurs de sang (dont 51 % de femmes) parmi lesquels 335 000 nouveaux donneurs. Or, à l’approche de l’été, les besoins sont forts. La journée mondiale permet de recruter et de fidéliser les donneurs. Ainsi, lors de l’édition 2014, 17 804 dons ont été réalisés et 5 608 nouveaux donneurs recrutés.

« Sus à la ringardise »

Pour faire encore mieux lors de l’édition 2015, l’EFS entend « développer la collecte de sang au cœur des villes ». Pour cela, le patron de l’EFS, François Toujas, explique qu’il a déjà ouvert une dizaine de maisons du don, espaces urbains qui mêlent « convivialité, accessibilité et confort ».

« Démédicaliser », « dés-hôspitaliser » voir dé-ringardiser le don. Tel semble d’ailleurs être le credo de l’opérateur public qui a tenu une conférence de presse le 4 juin dernier. Il faut dire que l’enjeu est d’importance. Selon les derniers chiffres disponibles, les donneurs ont diminué de 4,8 %.

Célébrer aussi l’éthique 

Au-delà du geste, l’EFS entend que le 14 juin soit aussi l’occasion de célébrer les valeurs éthiques qui sous-tendent l’organisation du don « à la française ». A savoir l’anonymat, le bénévolat, le volontariat et la gratuité.

Pour que la fête du 14 juin soit réussie, l’EFS rappelle aussi l’importance de communiquer autour du don du sang. Comme le fait Virginie, donneuse depuis trois ans, par exemple : « Je suis  sensibilisée au don de sang depuis mon enfance, ma mère étant elle-même donneuse. J’ai eu envie d’aller plus loin et j’ai donc proposé mon aide dans une maison du don à Paris 9°. » 

Haut de page
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +

Commentaires 0 réactions

Soyez le premier à réagir !

Participez

Évaluez ce dossier