• Twitter
  • Facebook
  • Google +
Actualités 26/10/2010

Information des usagers : du mieux, mais des progrès restent possibles


[hopital.fr] L'Inspection générale des affaires sociales s'est penchée sur l'information des usagers sur la qualité des prises en charge dans les établissements de santé. Elle conclut à une amélioration, même si les résultats restent perfectibles. Hopital.fr y contribue avec son site...

Le rapport de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) ne porte pas sur l'information de chaque patient sur son cas ou son dossier personnel, mais concerne l'information des usagers sur la qualité des établissement de soins. Les auteurs expliquent ainsi que, pour cette étude, "l'usager a été considéré, d'une part comme un 'consommateur' qui souhaite exercer de manière éclairée son droit au 'libre choix' d'un établissement, d'autre part comme un 'citoyen' qui, doté d'un mandat de représentation, intervient pour améliorer la qualité des prises en charge".

Encore inenvisageable il y a quelques années, cette transparence sur la qualité des prises en charge des établissements de soins commence à se mettre en place. Il s'agit, pour s'en convaincre, de parcourir les nombreux classements publiés par des magazines d'information. L'Igas salue également l'initiative de la Fédération hospitalière de France qui - à travers le site hopital.fr - donne accès à des informations sur chaque établissement de santé, avec en particulier des indicateurs de qualité et les caractéristiques principales en termes d’équipements, d’activités, de moyens en personnel (voir ci-dessous).

Malgré ces initiatives - et quelques autres - l'accès à l'information sur la qualité des prises en charge des établissements de soins reste encore largement perfectible. Le rapport de l'Igas relève ainsi que l'information disponible reste encore assez pauvre. Elle est surtout très dispersée et souvent difficile d'accès. De plus, cette information est trop souvent conçue à destination de professionnels, dans le cadre d'actions d'améliorations de la qualité. Les données comparatives sont rares, la présentation des informations ne se fait pas assez sous une forme synthétique et agrégée et la satisfaction des patients n'est pas mesurée de manière homogène... Il reste donc encore des progrès à accomplir pour aboutir à une complète transparence.

Comme l'a relevé l'Igas, hopital.fr s'y emploie. Sur la page d'accueil du site, figure en effet une rubrique intitulée "Trouver un établissement". Entrez-y un nom de discipline ou de pathologie, ou tout simplement une localisation, ou servez vous de la carte de France cliquable. Ceci vous permettra d'accéder à un établissement public ou privé à but non lucratif.

Cliquez maintenant sur "En savoir plus" et vous accéderez à de nombreux renseignements : services et disciplines pratiquées, capacité en lits et places, équipements... Vous y trouverez aussi un certain nombre d'indicateurs (comme le niveau de classement de la maternité ou celui de l'établissement en matière de lutte contre les maladies nosocomiales). En haut de l'écran, un lien vers la base Platines (plateforme d'informations sur les établissements de santé) - mise en œuvre par le ministère de la Santé - vous permettra d'accéder à des renseignements encore plus détaillés (ceux sur la qualité de la prise en charge et la certification figurent en bas de l'écran).

Enfin, le site hopital.fr vous permet de donner votre avis sur le ou les établissements que vous avez fréquentés comme patient ou comme visiteur. Les avis portent sur la qualité de l'accueil, sur celle de l'information délivrée, sur l'hygiène et la propreté et sur la prise en charge de la douleur.

Le rapport de l'Igas est disponible sur le site de la Documentation française.

Haut de page
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +