• Twitter
  • Facebook
  • Google +

Les centres hospitaliers régionaux universitaires

Les centres hospitaliers régionaux (CHR) ont une vocation régionale liée à leur haute spécialisation. Ils cumulent une fonction de soins courants vis-à-vis de la population de leur secteur et une fonction d'appel et de soins de second degré vis-à-vis des autres établissements de la région.

La grande majorité des CHR est associée à une ou plusieurs unités de formation et de recherche (UFR), pour former un centre hospitalier régional universitaire (CHRU). Les 31 CHRU sont implantés à Amiens, Angers, Besançon, Bordeaux, Brest, Caen, Clermont-Ferrand, Dijon, Fort-de-France, Grenoble, La Réunion, Lille, Limoges, Lyon (Hospices civils de Lyon), Marseille (Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille), Montpellier, Nancy, Nantes, Nice, Nîmes, Paris (Assistance Publique-Hôpitaux de Paris), Pointe-à-Pitre, Poitiers, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Etienne, Strasbourg (Hospices civils de Strasbourg), Toulouse et Tours. Les deux autres CHR (non CHU) se situent à Orléans et à Metz-Thionville.

Selon des chiffres de 2012-2013 dévoilés lors des Assises hospitalo-universitaires de décembre 2014, les CHU rassemblent plus de 200 sites hospitaliers et près de 3 000 services ou départements, d'une capacité de 76 000 lits et de près de 10 000 places.

Soins : avec 4,12 millions de passages aux urgences, 4,4 millions d'entrées en courts séjours, plus de 20 millions de consultations et plus de 162 000 naissances, les CHRU assurent plus de 35 % de l'activité des hôpitaux publics français.

  • Formation : en coopération avec les 36 facultés de médecine, les 24 de pharmacie et les 16 facultés d'odontologie (soins dentaires), les CHRU assurent la formation médicale de 65 000 étudiants. Leurs 258 écoles spécialisées préparent 26 000 élèves aux métiers de soignants (infirmiers, aides-soignants...), de techniciens de laboratoires et de cadres de santé.
  • Recherche : leurs unités d'excellence ont été sélectionnées pour fonder 6 instituts hospitalo-universitaires. 99 premières mondiales ont eu lieu depuis 1958, date de création des CHU.
  • Innovation : les CHRU déposent en moyenne 235 nouveaux brevets par an, et engagent environ 530 nouveaux programmes de recherche clinique chaque année.
  • Effectifs : les CHRU emploient 34% des effectifs médicaux et non-médicaux des établissements publics de santé : environ 300 000 personnels équivalents temps plein.
  • Financement : Les CHRU ont, pour la seconde année consécutive, nettement amélioré leur situation financière.

Dernière modification le 07/04/2015

Haut de page
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +