• Twitter
  • Facebook
  • Google +
Actualités 25/06/2019

Vague de chaleur : 1er point d'activité des urgences et SAMU/centres 15 de l'AP-HP

Pas de variation d'activité aux urgences, seulement une légère progression du nombre de dossiers de régulation ouverts par le SAMU (3,7%). Ce premier point d'activité a été publié par l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) au lendemain du déclenchement du niveau III du plan canicule ce dimanche 23 juin 2019 en prévision d’un épisode de forte chaleur. Un relevé d'activité quotidien sera diffusé durant toute la période d'activation du plan.

L'AP-HP rappelle sa pleine mobilisation et les dispositions prises pour garantir la continuité du service public hospitalier et accueillir les patients. Parmi les mesures déployées, des relevés de température réguliers dans les locaux, le signalement de toute difficulté liée à la vague de chaleur et notamment des tensions de l'offre de soins nécessitant un renforcement des capacités, la mise à disposition de places d’hébergement temporaire, l'organisation de « rondes » pour offrir aux patients de l’eau, en consultation, dans les salles d’attente en mobilisant des jeunes en service civique, le renforcement de la distribution d’eau avec validation par le médecin coordonnateur les volumes de liquide par résident, l'adaptation des menus patients et professionnels, le traitement préventif et curatif des résidents 

Limiter la pénibilité du travail des soignants
Attentifs aux conditions de travail des personnels, les hôpitaux peuvent proposer des aménagements d'horaires lorsqu’ils sont compatibles avec la continuité des soins, des pauses dans des lieux rafraichis, de l'eau ainsi que des brumisateurs, des ventilateurs et adapter les collations...

Surveillance des bâtiments
Les fortes chaleurs mettent à rude épreuve les installations techniques et notamment les groupes « froid ». Les équipes de maintenance multiplient quotidiennement les rondes de surveillance des matériels. Des climatiseurs mobiles ont également été livrés pour soulager les chambres et les locaux les plus exposés.

Sur la période 2015-2019, et en dehors des opérations intégrées aux réhabilitations et constructions lourdes, près de 17 M€ ont été consacrés à l’installation et au renouvellement de systèmes de climatisation et de rafraîchissement. L’AP-HP a réalisé une enquête auprès de ses établissements afin d’identifier les sites qui nécessitaient de nouvelles installations de climatisation. Elle procède régulièrement au renouvellement de ses groupes de froid vieillissants et attribue à certains services (accueillant par exemple des populations sensibles) des groupes de froid supplémentaires.

Certains services bénéficient obligatoirement d’un système de climatisation, comme les blocs opératoires, les unités de réanimation, les salles d’imagerie lourde, les salles informatiques et certains laboratoires. Les unités de soins longue durée qui accueillent des populations particulièrement fragiles sont par ailleurs dotées de salles rafraîchies.

L’AP-HP prévoit également d’intégrer, dans ses nouvelles constructions, un meilleur confort hygrométrique à ses patients et ses personnels.

En savoir plus sur

Le Plan National Canicule (PNC) a pour objectifs d’anticiper l’arrivée d’une canicule, de définir les actions à mettre en œuvre aux niveaux local et national pour prévenir et limiter les effets sanitaires de celle-ci et d’adapter au mieux les mesures de prévention et de gestion au niveau territorial en portant une attention particulière aux populations spécifiques.

  • le « niveau 1 » qui correspond à la carte de vigilance verte, est la veille saisonnière qui est activée chaque année du 1er juin au 31 août ;
  • le « niveau 2 » qui correspond à la carte vigilance jaune, est un « avertissement chaleur » qui répond au passage en jaune de la carte de vigilance météorologique ;
  • le « niveau 3 » qui correspond à la carte de vigilance orange, « alerte canicule », il est déclenché par les préfets de département ;
  • le  « niveau 4 » qui correspond à la carte de vigilance rouge, « mobilisation maximale » qui est enclenché par les préfets.

Recommandations en cas de vague de chaleur sur le site de Santé publique France Canicule, fortes chaleurs. Adoptez les bons réflexes

Source: https://www.reseau-chu.org/article/vague-de-chaleur-1er-point-dactivite-des-urgences-et-samucentres-15-ap-hp/

Haut de page
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +