• Twitter
  • Facebook
  • Google +
Actualités 23/11/2017

Essor de la chirurgie ambulatoire au CH de Pontoise : ouverture d’un nouveau bloc dédié

actualites_actu_photo_1572.jpg
La chirurgie ambulatoire connaît un essor important depuis une dizaine d’années. Plébiscitée par les patients, elle est aussi un élément d’amélioration de la qualité de la prise en charge. Elle est favorisée par les progrès techniques et encouragée par les pouvoirs publics.
Avec près de 50% des actes chirurgicaux réalisés en chirurgie ambulatoire, le Centre Hospitalier René- Dubos de Pontoise fait partie des hôpitaux publics qui ont su prendre le virage ambulatoire.

Pour aller encore plus loin, le Centre Hospitalier a ouvert le 20 novembre dernier, un bloc opératoire totalement reconfiguré et dédié à la chirurgie ambulatoire

Ce bloc dispose de 7 salles d’opération et de 18 places en SSPI (salle de surveillance post-interventionnelle).

Désormais, l’ensemble des patients opérés en ambulatoire sont accueillis directement au bloc opératoire par les infirmières de ce secteur : l’heure et les conditions d’arrivée leur sont précisées lors de la programmation de leur intervention, et rappelées par sms, dans les jours précédant l’intervention.

- Pour ceux qui ont subi une intervention courte autorisant une sortie moins de 3 heures après la fin de l’intervention, le retour au domicile peut se faire directement du bloc opératoire après une collation donnée en salon de sortie et la remise au patient du compte rendu opératoire, de la lettre de liaison avec leur médecin, des ordonnances de sortie, et de la date de rendez- vous post opératoire avec le chirurgien.

C’est ce que l’on appelle « l’ambulatoire court ».

- Pour les autres, la surveillance se fait dans le service ambulatoire dont l’amplitude d’ouverture augmentée permet une sortie jusqu’à 21h pour les patients opérés plus tardivement dans la journée.

On parle « d’ambulatoire long ».

Les patients sont rappelés le lendemain ou selon les cas dans les 48 h après l’intervention par une infirmière pour vérifier que les suites se déroulent normalement.

L’objectif de cette réorganisation est de poursuivre le développement de la chirurgie ambulatoire, en améliorant la qualité de notre prise en charge et en évitant les temps d’attente inutiles pour les patients.

Haut de page
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +