• Twitter
  • Facebook
  • Google +
Les métiers médicaux

Chirurgien

Le chirurgien est un médecin spécialisé dans la réalisation d'actes opératoires. 

Missions

Spécialiste orienté vers la technique, le chirurgien réalise des interventions physiques sur les tissus, notamment par incision et suture. Celles-ci ont pour objectif d’agir sur un organe ou un membre pour réparer un traumatisme grave (grosse fracture, hémorragie...), soigner une infection, ou encore corriger une malformation.

Compte tenu de la complexité technique, les chirurgiens peuvent se spécialiser dans un domaine précis.

Dans la mesure où son intervention peut relever d’une urgence, le chirurgien participe au système de garde organisé dans l’établissement hospitalier, afin de pouvoir se rendre disponible immédiatement.

Etudes

Le chirurgien est un médecin titulaire du diplôme d’Etat de docteur en médecine spécialisée (bac + 11). Il a suivi un cursus divisé en trois cycles : un premier cycle de deux ans (PCEM), un deuxième cycle de quatre ans (DCEM) suivis d’un troisième cycle de cinq ans (DES). Ce dernier est accessible au vu d’un rang de classement le permettant, à l’issue des épreuves classantes nationales (ECN) et comprend notamment des stages hospitaliers.

Il existe plusieurs DES de chirurgie, d’une durée de cinq ans qui concernent les quatre spécialités suivantes : chirurgie générale, neurochirurgie, ophtalmologie, ORL. Au cours du DES, des sur-spécialisations peuvent s’acquérir, en trois ans, dans les neuf spécialités suivantes : chirurgie infantile,  maxillo-faciale et stomatologie, de la face et du cou, orthopédique et traumatologie, plastique reconstructrice et esthétique, thoracique et cardio-vasculaire, urologique, vasculaire,  viscérale et digestives. On parle alors de DESC.

Carrière

Dans un hôpital, le chirurgien est recruté en tant que praticien hospitalier (PH). Son salarier dépend de son grade et de son échelon. A une rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes. Le salaire d'un PH varie, au 1er janvier 2015, entre 3 000 et 6 200 euros brut mensuels.

Certains praticiens hospitalo-universitaires dans les CHU (centres hospitalo-universitaires) partagent leurs activités entre le soin, l’enseignement et la recherche.

Haut de page
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +