Aller au contenu
Trouver un établissement


L'accouchement

Vous allez accoucher à l'hôpital, toute l'équipe de la maternité est à votre service pour que cet événement se passe pour le mieux.

Informations pratiques

Quelques informations pratiques

Quand venir ?

  • si vous saignez
  • si vous avez des contractions utérines douloureuses toutes les 5 min depuis une heure
  • si vous perdez les eaux
  • si votre température est égale ou supérieure à 38 °C
  • si le bébé ne bouge plus

Qu'emporter pour votre admission ?

  • une pièce d'identité ou votre carte de séjour
  • votre livret de famille
  • votre carte de sécurité sociale
  • votre guide de surveillance médicale
  • vos feuillets d'étiquettes de la caisse d'allocations familiales

Nous vous recommandons de n'emporter avec vous que le strict minimum (ni bijoux, ni cartes de crédit, ni chéquiers) car l'établissement n'est pas responsable des éventuels pertes ou vols.

Précautions à prendre avant l'accouchement

  • être à jeun (en cas d'anesthésie)
  • prendre une douche
  • éviter de porter bijoux et vernis à ongles sur les mains comme sur les pieds.

Voici à titre indicatif ce qui vous est recommandé d'apporter, mais renseignez-vous de façon plus précise :
Votre valise :

  • des chemises de nuit
  • une robe de chambre ou une tenue décontractée
  • des chaussons
  • des soutien-gorges pour allaitement
  • des slips jetables
  • des affaires de toilette
  • un brumisateur d'eau minérale
  • un sèche-cheveux
  • un miroir (pour observer l'épisiotomie)
  • des serviettes hygiéniques
  • des serviettes et des gants de toilette

Le trousseau de votre bébé :

  • des serviettes et des gants de toilette
  • des brassières de laine et de coton
  • une brosse souple, un peigne
  • un sur-pyjama
  • des grenouillères
  • des bavoirs
  • un vêtement chaud pour la sortie
  • des chaussons
  • un bonnet
  • un paquet de couches
  • un siège auto « Dos à la route » pour sortir bébé en sécurité de la maternité

Votre accouchement : un accueil 24h/24


Lorsque vous viendrez pour accoucher vous serez d'abord examinée par la sage-femme, puis conduite en salle d'accouchement si la naissance est proche.

Vous conservez vos affaires personnelles avec vous. Si vous n'êtes pas seule, votre accompagnant se rendra alors au service des admissions pour y accomplir les formalités.
Une seule personne est autorisée à vous accompagner pendant le travail et l'accouchement.
Vous lui demanderez de limiter ses déplacements pour ne pas perturber le travail du personnel.

Une équipe entière est là pour vous entourer et vous aider

Les sages-femmes :

  • après examen obstétrical, elles vous installent soit dans une chambre soit directement en salle de travail
  • surveillent et dirigent l'évolution de l'accouchement, pour cela, elles utilisent des monitorings, pratiquent des examens cliniques, prescrivent éventuellement des médicaments
  • dépistent toute particularité nécessitant l'avis ou l'intervention du médecin
  • proposent en accord avec le médecin l'installation de l'analgésie péridurale
  • pratiquent l'accouchement normal
  • effectuent le premier examen de votre bébé.

L'anesthésiste effectue l'analgésie péridurale ou l'anesthésie générale dans certains cas.

Le médecin accoucheur intervient en cas de césarienne ou de forceps.

Les infirmières les assistent et dispensent les soins.

Le pédiatre examine votre bébé dès la naissance si son état le nécessite ou dans les premières 24 heures.

Bien entendu, le père ou tout autre personne proche, de votre choix (une seule), peut assister à la naissance, après accord de la sage-femme, sous réserve de ne pas perturber le bon fonctionnement de la salle de travail.

Après l'accouchement, avant de regagner votre chambre, vous resterez environ deux heures en salle de travail avec votre bébé, sous la surveillance de l'équipe médicale et para-médicale de la salle d'accouchement.

Les techniques d'accouchement

L’accouchement par voie basse

Sous l'effet des contractions et de la pression de la tête de l'enfant, le col s'efface, se dilate, permettant ainsi à l'enfant de descendre dans le bassin. Cette phase de dilatation peut durer plusieurs heures.

Lorsque le col de l'utérus est complètement ouvert (dilatation complète), la phase d'expulsion, brève, commence; c'est à ce moment que vous devrez pousser en suivant les indications du médecin ou de la sage-femme.

En général, l'enfant se présente par la tête. Dans moins de 5% des accouchements il se présente par le siège. Parfois il faut aider la naissance du bébé :

  • Une épisiotomie peut être réalisée pour faciliter le passage du bébé et éviter les déchirures du périnée.
  • La ventouse appliquée sur le centre de la tête du bébé pour amplifier l'effort de poussée de la mère.
  • Les forceps (cuillères) ou les spatules sont nécessaires si la maman est trop épuisée ou si le bébé fatigue.

La césarienne

Une césarienne est une technique d’accouchement qui consiste à sortir directement le bébé par le ventre de la mère, grâce à une incision de l’abdomen et de l’utérus. Elle est recommandée lorsque l’accouchement par voie naturelle représente un risque pour la mère ou pour l’enfant (présentation de l’enfant par le siège par exemple).

En 2007, le taux moyen de césariennes constaté dans les maternités françaises était de 21 %. Il peut être plus élevé dans les maternités de niveau 2 et de niveau 3 car elles accueillent les grossesses les plus à risque.

La péridurale

La péridurale est une anesthésie locale qui permet de diminuer les douleurs des contractions utérines lors de l’accouchement. Elle peut être contre-indiquée dans certains cas précis, mais la grande majorité des femmes peut en bénéficier. La péridurale est réalisée par un médecin anesthésiste.

La consultation d'anesthésie est obligatoire dans le mois qui précède l'accouchement :

  • pour informer sur l'anesthésie péridurale
  • pour dépister les facteurs de risque par rapport à l'anesthésie (péridurale ou générale)

 

Votre surveillance médicale et les soins à votre bébé

Ils sont placés sous la responsabilité du pédiatre et de la sage-femme, aidés par l'ensemble de l'équipe soignante, et qui :

  • surveillent votre état de santé général et celui de votre bébé
  • vous guident dans le choix d'un allaitement.
  • vous informent sur ce que sont les suites de couches : le retour de l'utérus à la normale, la gêne passagère occasionnée par l'épisiotomie, le retour de couches (c'est-à-dire le retour des règles)
  • vous aident à vivre tous ces moments
  • vous conseillent sur une contraception adaptée.

La délivrance

Une phase d'accalmie suit la naissance. La reprise des contractions utérines permet ledécollement du placenta (délivrance).Il est évacué 15 à 30 minutes environ après l'accouchement.  

En cas d'épisiotomie ou de déchirure périnéale, c'est après la délivrance que sera réalisée la réparation des tissus le plus souvent sous anesthésie locale.

 

Les soins à votre bébé

  • le pédiatre et/ou la sage-femme examine le bébé
  • la sage-femme ou la puéricultrice réalise les tests systématiques ainsi que les examens prescrits par le pédiatre
  • l'auxiliaire de puériculture effectue la toilette de votre enfant, avec vous si vous le souhaitez.

Le droit au secret

Lors de l'accouchement, la mère peut demander que le secret de son admission et de son identité soit préservé. Il n'y a alors pas de lien de filiation entre la mère et l'enfant. Si elle ne revient pas sur sa décision dans un délai de deux mois, l'enfant devient adoptable.

La loi reconnaît en effet que, dans certains cas extrêmes, une maternité ne peut être ni assumée ni même admise par la femme. Elle garantit alors un espace de soin et de sécurité pour elle et pour l'enfant au moment de l'accouchement. Les hôpitaux publics assurent l'accueil de la femme enceinte pendant le mois qui précède et le mois qui suit l'accouchement, sans qu'elle ait besoin de justifier de son identité. Même si elle réclame le secret, elle peut être admise sans formalités en maison maternelle.