Aller au contenu
Trouver un établissement


Obésité

Doublement en huit ans du coût de l'obésité aux Etats-Unis supporté par le système de santé

28.7.2009

[APM] Le coût total de l'obésité aux Etats-Unis a doublé aux Etats-Unis en huit ans et représente presque 10% de l'ensemble des dépenses médicales, ont annoncé lundi des chercheurs lors d'une conférence de presse en marge d'une réunion sur l'obésité des Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

Eric Finkelstein, de RTI International, et d'autres chercheurs des CDC et de l'Agency for Healthcare Research and Quality ont présenté les résultats d'une analyse des données de coûts médicaux sur une période de huit ans, de 1998 à 2006.

"Ce que nous avons trouvé est que le coût total de l'obésité a augmenté de 74 milliards de dollars à un chiffre peut-être aussi important que 147 milliards de dollars aujourd'hui, soit environ le double sur ce laps de temps", a résumé Eric Finkelstein, dont l'étude a aussi été publiée dans le journal Health Affairs.

L'obésité représente ainsi actuellement 9,1% de toutes les dépenses médicales aux Etats-Unis, contre 6,5% en 1998. Il y a eu en particulier une hausse de 89% des dépenses concernant des traitements pour des pathologies associées à l'obésité, comme le diabète, les maladies cardiovasculaires et l'arthrose.

Parmi les bénéficiaires du système Medicare, les patients obèses dépensent ainsi 600 dollars de plus par an que les personnes en bonne santé en médicaments et 1.429 dollars de plus par an (soit 40% de plus) en frais de santé.

Plus de 26% des Américains sont obèses et ont donc un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30 kg/m2. Les taux d'obésité ont augmenté de 37% entre 1998 et 2006.

Les CDC ont donné les grandes lignes de 24 nouvelles recommandations sur la manière dont les communautés peuvent combattre l'obésité dans leur voisinage et dans leurs écoles en encourageant une alimentation plus saine et plus d'exercice.

Le Dr Thomas Frieden, directeur des CDC, a indiqué que les sodas et les boissons sucrées "jouent un rôle particulier dans l'épidémie d'obésité", notant que les Américains consomment 150 calories de plus par jour dans des boissons sucrées qu'il y a 20 ou 30 ans. Il a plaidé pour une taxe sur ces boissons, qui n'est pas une position défendue par l'administration du président Obama.

rtrs/vdb/ab/APM polsan
redaction@apmnews.com

logo APM (Agence de Presse Médicale)

CHICAGO, 28 juillet 2009 (APM)



Bookmark and Share